! This version of Internet Explorer is not supported anymore !

We recommend to visit our website with another browser (Microsoft Edge, Chrome, Firefox, ...)

Dimming - Comment choisir l'éclairage à LED variable ?

Si vous êtes à la recherche d'un éclairage à LED et souhaitez être en mesure de faire varier l'intensité lumineuse, vous devez tenir compte des paramètres de variation avant ou pendant votre achat. Utilisez les conseils ci-dessous pour faire le bon choix.

  1. Source lumineuse variable : Une icône sur l'emballage indique qu'il s'agit d'une lampe à LED variable ou d'un éclairage variable. Seules les ampoules à intensité variable peuvent être tamisées à l'aide d'un variateur avec contrôle de phase. Quelques exemples d'icônes sont donnés ci-dessous.

     

  2. Température de couleur : La température de couleur définit les composantes de la couleur dominantes dans la lumière émise par la lampe ou le luminaire. La température de couleur est généralement exprimée en kelvins (K) et représentée sur l'emballage sous la forme T[Kelvin]. La lumière présentant une température de couleur faible est généralement considérée comme plus chaude. La lumière présentant une valeur élevée est considérée comme plus froide. La lumière chaude est idéale pour créer une ambiance chaleureuse en soirée ou pour se détendre. La lumière froide est utile pour maintenir ou élever le niveau de concentration pendant une activité ou, par exemple, pour réduire la fatigue du milieu de l'après-midi.

     

    Si vous souhaitez améliorer votre bien-être ou vos niveaux de performance, optez pour un concept d'éclairage centré sur l'humain (HCL). Dans sa forme la plus simple, vous pouvez obtenir cet effet avec des lampes ou des éclairages à LED dotés de la fonction blanc réglable. Avec les bonnes commandes, vous pouvez simuler le cycle solaire ; lumière chaude le matin, lumière froide avec couleurs bleues pendant l'après-midi, puis à nouveau une température de couleur plus chaude avec des nuances orangées et rouges en fin d'après-midi et en soirée. Le tableau ci-dessous décrit quelques fourchettes de températures de couleur.

     

    Fourchette de températures de couleur Impression
    2200 K à 3200 K Blanc très chaud, comparable au lever ou au coucher de soleil
    3500 K à 4500 K Blanc chaud, comparable à une heure après le lever du soleil
    5000 K à 6000 K Lumière du jour, soleil de midi, 5600 K est considéré comme la lumière naturelle standard
    6500 K à 8000 K Blanc froid
    8000 K à 20000 K

    Blanc très froid - la composante bleue est très visible

     

     

  3. Puissance électrique de la lampe : Un variateur avec contrôleur de phase exige une puissance minimale (charge électrique) pour fonctionner efficacement. Veillez à ce que la charge totale soit supérieure à la charge électrique minimale. La puissance d'une lampe à LED est indiquée sur l'emballage.

    Remarque : N'utilisez pas l'indication de la puissance équivalente pour une lampe à incandescence. Cette valeur est destinée à guider les gens qui souhaitent remplacer une lampe à incandescence par une lampe à LED. La puissance équivalente n'est pas la puissance électrique réelle d'une lampe à LED.

     

  4. Flux lumineux : C'est la quantité de lumière émise par une source lumineuse par unité de temps. Elle est exprimée en lumens (lm). Plus la valeur en lumens est élevée, plus la lampe ou le luminaire émet de lumière.

     

    Vous pouvez définir l'efficacité d'une lampe à LED en divisant le courant lumineux par sa puissance électrique. C'est ce que l'on appelle l'efficacité lumineuse. Une lampe à LED standard, basée sur la technologie à phosphore, réalise plus de 100 lumens par watt. L'efficacité lumineuse de la technologie LED s'améliorera avec le temps.

     

  5. Dispositif pour le culot : Si vous choisissez de remplacer une source lumineuse traditionnelle par une lampe à LED, installez la lampe de remplacement dans un support. Sélectionnez le bon dispositif. Il existe quelques variantes, qui sont pour la plupart reprises ci-dessous :

     

    1. L'E27 est un dispositif large à filament Edison qui permet de visser la lampe à LED dans le support. C'est le culot le plus fréquent en Europe. Ce dispositif convient également pour 230V AC.
    2. L'E14 est une version plus fine du dispositif E27. Une lampe à LED dotée de ce dispositif est vissée dans un support et convient également pour 230V AC.
    3. Les culots G4 ou GU4 sont également utilisés comme éclairage fantaisie. Les culots G4 ou GU4 se caractérisent par deux contacts en saillie situés à 4 mm l'un de l'autre. Le diamètre de ces contacts est légèrement plus gros sur la version GU4. Le culot est disponible pour 12V DC.
    4. Les dispositifs GU5.3 ou MR16 sont généralement utilisés dans des environnements susceptibles d'être humides. Les contacts sont situés à 5,3 mm l'un de l'autre. Le culot convient pour une tension de 12 V DC.
    5. Le GU10 est un dispositif à verrou tournant. Les sources lumineuses avec ce culot sont généralement utilisées comme spots. Les contacts sont situés à 10 mm l'un de l'autre. Ce culot convient également pour 230V AC.

    Remarque : Sur la plupart des luminaires à LED, il n'est généralement pas possible de remplacer les lampes à LED individuellement. C'est ce que l'on appelle l'éclairage intégré.

     

  6. Indice de rendu de couleur (IRC) : L'indice de rendu de couleur est une figure qui indique comment les couleurs sont reproduites à la lumière d'une lampe spécifique, en comparaison avec la lumière d'une lampe de référence. Cet indicateur se base sur 14 couleurs et la valeur maximale d'indice est de 100. Si une représentation correcte des couleurs est importante, sélectionnez des lampes à LED avec un indice de rendu de couleur (IRC ou Ra) >80 ou, encore mieux, de >90. Les lampes halogènes ont une valeur IRC de 100.

     

  7. Label énergétique de l'Union européenne : Ce label détermine le degré d'efficacité, d'économie et d'écologie d'un éclairage à LED. L'efficacité énergétique d'un éclairage est exprimée sur une échelle allant de A++ (le plus performant) à F (le moins performant). Les lampes à LED relèvent toujours de la catégorie A ou plus. Les lampes halogènes relèvent parfois des catégories C ou D tandis que les lampes à incandescence sont classées dans la catégorie E ou F.